Mobilités décarbonées : des questions, des réponses et de vraies urgences !

Le 22 janvier avait lieu une journée découverte « Quelle énergie choisir pour rouler demain ? » organisée par les Communautés de communes de Bièvre Est et Bièvre Isère, la communauté d’agglomération du Pays Voironnais et avec l’appui de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Mobilités décarbonées : des questions, des réponses et de vraies urgences !

Celle-ci s’inscrit comme une étape de sensibilisation dans le cadre de la transition énergétique et en parallèle à la réalisation d’une étude d’opportunité d’implantation d’une station multi-énergies (hydrogène - BioGNV (gaz naturel) - électrique) proche de la sortie n°9 de l’A48.

Une participation importante qui traduit les questions que se posent !
Plus d’une centaine de chefs d’entreprises et responsables de flottes de véhicules étaient présents au siège de la Communauté de communes de Bièvre Est pour obtenir des informations concrètes et réalistes sur les mobilités décarbonées et les nouvelles énergies, ainsi que les échéances de mise en oeuvre au regard de la loi LOM*, des PCAET*, et des ZFE* déployées par les grandes métropoles.

Une très belle tribune pour tenter de répondre à de très nombreuses questions qui se posent aujourd’hui :
Quelles sont les échéances et quand devons-nous faire évoluer les flottes ?
Quelle offre de véhicules pour quelles autonomies ?
Quels sont les temps de recharge par énergie ?
Coût des véhicules et des énergies de recharge ?
Comment se passe l’entretien des véhicules ?
Quelles sont les aides à l’achat et à la consommation ?
...

Avec les interventions de haut niveau de :
• Karel Hubert, dirigeant du cabinet Enerka et ingénieur spécialisé dans les procédés, les piles à combustible et l’économie de l’hydrogène ;
• Eric Bernard, ingénieur d’affaires GNV et BIO GNV chez GRDF;
• Jean-Benoît Carreau, président de CITELEC, Association pour le développement des mobilités Innovantes dans la Région Urbaine de Grenoble ;
Suivies des témoignages d’entreprises et collectivités faisant actuellement évoluer leurs flottes de véhicules :
• Francois-Pierre Cholat – Entreprise François Cholat
• Cédric Garampon – Pays Voironnais
• Dany Nicoud – Bièvre Isère Communauté
• Jean-Benoît Capossele – Cetup

Les entreprises et élus présents ont par ailleurs pu découvrir des véhicules électriques et GNV fournis par Auto Dauphiné Rives, Martenat et Iveco ainsi que Cetup, le Pays Voironnais et Bièvre Isère. Malheureusement les véhicules hydrogènes étaient peu représentés, faute d’une station de recharge à proximité.

Un constat sans appel
Le 1er bilan de cette journée est un vif intérêt pour la démarche. En effet, les entreprises et les collectivités prennent conscience que l’évolution de leurs véhicules doit s’envisager très rapidement car 2040, et la fin de la fabrication des véhicules thermiques, c’est demain. Sans parler de la possibilité d’entrer dans les métropoles en fonction de vignettes Crit’Air. A titre d’exemple sur la métropole Grenobloise en 2025 l’accès sera réservé aux véhicules utilitaires, légers, et poids lourds équipés de vignettes Crit’Air 1 et Électrique seulement. Il est donc urgent d’agir !
Prochaines étapes, la livraison de l’étude de potentiel d’implantation d’une station multi-énergies et la prise en compte des besoins des entreprises. En fonction des résultats elle sera suivie de l’étude de faisabilité technique car une station multi-énergies serait une 1ère en France.
*LOM : Loi d’orientation des mobilités *PCAET : Le Plan Climat Air-Énergie Territorial *ZFE : zones à faible émissions pour les véhicules légers, utilitaires et poids lourds.


[27/01/2020]

 

Le 22 janvier avait lieu une journée découverte « Quelle énergie choisir pour rouler demain ? » organisée par les Communautés de communes de Bièvre Est et Bièvre Isère, la communauté d’agglomération du Pays Voironnais et avec l’appui de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Mobilités décarbonées : des questions, des réponses et de vraies urgences !

Celle-ci s’inscrit comme une étape de sensibilisation dans le cadre de la transition énergétique et en parallèle à la réalisation d’une étude d’opportunité d’implantation d’une station multi-énergies (hydrogène - BioGNV (gaz naturel) - électrique) proche de la sortie n°9 de l’A48.

Une participation importante qui traduit les questions que se posent !
Plus d’une centaine de chefs d’entreprises et responsables de flottes de véhicules étaient présents au siège de la Communauté de communes de Bièvre Est pour obtenir des informations concrètes et réalistes sur les mobilités décarbonées et les nouvelles énergies, ainsi que les échéances de mise en oeuvre au regard de la loi LOM*, des PCAET*, et des ZFE* déployées par les grandes métropoles.

Une très belle tribune pour tenter de répondre à de très nombreuses questions qui se posent aujourd’hui :
Quelles sont les échéances et quand devons-nous faire évoluer les flottes ?
Quelle offre de véhicules pour quelles autonomies ?
Quels sont les temps de recharge par énergie ?
Coût des véhicules et des énergies de recharge ?
Comment se passe l’entretien des véhicules ?
Quelles sont les aides à l’achat et à la consommation ?
...

Avec les interventions de haut niveau de :
• Karel Hubert, dirigeant du cabinet Enerka et ingénieur spécialisé dans les procédés, les piles à combustible et l’économie de l’hydrogène ;
• Eric Bernard, ingénieur d’affaires GNV et BIO GNV chez GRDF;
• Jean-Benoît Carreau, président de CITELEC, Association pour le développement des mobilités Innovantes dans la Région Urbaine de Grenoble ;
Suivies des témoignages d’entreprises et collectivités faisant actuellement évoluer leurs flottes de véhicules :
• Francois-Pierre Cholat – Entreprise François Cholat
• Cédric Garampon – Pays Voironnais
• Dany Nicoud – Bièvre Isère Communauté
• Jean-Benoît Capossele – Cetup

Les entreprises et élus présents ont par ailleurs pu découvrir des véhicules électriques et GNV fournis par Auto Dauphiné Rives, Martenat et Iveco ainsi que Cetup, le Pays Voironnais et Bièvre Isère. Malheureusement les véhicules hydrogènes étaient peu représentés, faute d’une station de recharge à proximité.

Un constat sans appel
Le 1er bilan de cette journée est un vif intérêt pour la démarche. En effet, les entreprises et les collectivités prennent conscience que l’évolution de leurs véhicules doit s’envisager très rapidement car 2040, et la fin de la fabrication des véhicules thermiques, c’est demain. Sans parler de la possibilité d’entrer dans les métropoles en fonction de vignettes Crit’Air. A titre d’exemple sur la métropole Grenobloise en 2025 l’accès sera réservé aux véhicules utilitaires, légers, et poids lourds équipés de vignettes Crit’Air 1 et Électrique seulement. Il est donc urgent d’agir !
Prochaines étapes, la livraison de l’étude de potentiel d’implantation d’une station multi-énergies et la prise en compte des besoins des entreprises. En fonction des résultats elle sera suivie de l’étude de faisabilité technique car une station multi-énergies serait une 1ère en France.
*LOM : Loi d’orientation des mobilités *PCAET : Le Plan Climat Air-Énergie Territorial *ZFE : zones à faible émissions pour les véhicules légers, utilitaires et poids lourds.


[27/01/2020]

 

Le 22 janvier avait lieu une journée découverte « Quelle énergie choisir pour rouler demain ? » organisée par les Communautés de communes de Bièvre Est et Bièvre Isère, la communauté d’agglomération du Pays Voironnais et avec l’appui de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Mobilités décarbonées : des questions, des réponses et de vraies urgences !

Celle-ci s’inscrit comme une étape de sensibilisation dans le cadre de la transition énergétique et en parallèle à la réalisation d’une étude d’opportunité d’implantation d’une station multi-énergies (hydrogène - BioGNV (gaz naturel) - électrique) proche de la sortie n°9 de l’A48.

Une participation importante qui traduit les questions que se posent !
Plus d’une centaine de chefs d’entreprises et responsables de flottes de véhicules étaient présents au siège de la Communauté de communes de Bièvre Est pour obtenir des informations concrètes et réalistes sur les mobilités décarbonées et les nouvelles énergies, ainsi que les échéances de mise en oeuvre au regard de la loi LOM*, des PCAET*, et des ZFE* déployées par les grandes métropoles.

Une très belle tribune pour tenter de répondre à de très nombreuses questions qui se posent aujourd’hui :
Quelles sont les échéances et quand devons-nous faire évoluer les flottes ?
Quelle offre de véhicules pour quelles autonomies ?
Quels sont les temps de recharge par énergie ?
Coût des véhicules et des énergies de recharge ?
Comment se passe l’entretien des véhicules ?
Quelles sont les aides à l’achat et à la consommation ?
...

Avec les interventions de haut niveau de :
• Karel Hubert, dirigeant du cabinet Enerka et ingénieur spécialisé dans les procédés, les piles à combustible et l’économie de l’hydrogène ;
• Eric Bernard, ingénieur d’affaires GNV et BIO GNV chez GRDF;
• Jean-Benoît Carreau, président de CITELEC, Association pour le développement des mobilités Innovantes dans la Région Urbaine de Grenoble ;
Suivies des témoignages d’entreprises et collectivités faisant actuellement évoluer leurs flottes de véhicules :
• Francois-Pierre Cholat – Entreprise François Cholat
• Cédric Garampon – Pays Voironnais
• Dany Nicoud – Bièvre Isère Communauté
• Jean-Benoît Capossele – Cetup

Les entreprises et élus présents ont par ailleurs pu découvrir des véhicules électriques et GNV fournis par Auto Dauphiné Rives, Martenat et Iveco ainsi que Cetup, le Pays Voironnais et Bièvre Isère. Malheureusement les véhicules hydrogènes étaient peu représentés, faute d’une station de recharge à proximité.

Un constat sans appel
Le 1er bilan de cette journée est un vif intérêt pour la démarche. En effet, les entreprises et les collectivités prennent conscience que l’évolution de leurs véhicules doit s’envisager très rapidement car 2040, et la fin de la fabrication des véhicules thermiques, c’est demain. Sans parler de la possibilité d’entrer dans les métropoles en fonction de vignettes Crit’Air. A titre d’exemple sur la métropole Grenobloise en 2025 l’accès sera réservé aux véhicules utilitaires, légers, et poids lourds équipés de vignettes Crit’Air 1 et Électrique seulement. Il est donc urgent d’agir !
Prochaines étapes, la livraison de l’étude de potentiel d’implantation d’une station multi-énergies et la prise en compte des besoins des entreprises. En fonction des résultats elle sera suivie de l’étude de faisabilité technique car une station multi-énergies serait une 1ère en France.
*LOM : Loi d’orientation des mobilités *PCAET : Le Plan Climat Air-Énergie Territorial *ZFE : zones à faible émissions pour les véhicules légers, utilitaires et poids lourds.


[27/01/2020]

 


© 2020 - Commune de Oyeu  Fils RSS
412, route du Bourg - 38690 Oyeu - Tél. (+33) 04 76 06 63 56 - Télécopie : (+33) 04 76 06 67 62